5 mars 2019

Manifeste pour une réforme du mode de scrutin - En marche vers une #Paritépourdebon !

Manifeste en faveur de la représentation paritaire des femmes et des hommes dans la réforme du mode de scrutin au Québec

À l’approche du 8 mars, Journée internationale des droits des femmes, le GFPD est fier de rendre public le Manifeste en faveur de la représentation paritaire des femmes et des hommes dans la réforme du mode de scrutin au Québec, signé par plusieurs Partenaires pour la parité.

 

Où en sommes-nous ?

Avec les élections du 1er octobre 2018, le Québec a rattrapé un retard historique. Alors que le taux de représentation féminine parmi les députés oscillait jusqu'alors autour de la barre de 30%, les efforts des partis ont permis d'accroître cette proportion à 42,4%, juste au-dessus du plancher de la zone de parité 40/60. Si nous devons nous réjouir de ces résultats, rien ne garantit qu'ils seront au rendez-vous de façon permanente.

 

Pour une Assemblée nationale paritaire : des règles à inscrire dans la Loi électorale

 

Des sièges de liste paritaires :

• Les partis devraient présenter des listes fermées avec alternance femmes-hommes;

• La moitié des listes des partis devrait débuter avec une femme, l'autre moitié avec un homme.

 

Des sièges de circonscription paritaires :

• Les partis devraient présenter entre 45% et 55% de femmes et d'hommes pour les sièges de circonscription.

 

Une obligation de résultat :

• Le Directeur général des élections devrait avoir le pouvoir de vérifier et d'exiger la conformité des règles de parité visant les sièges de liste et les sièges de circonscription.

 

 Pour consulter et partager, c'est par ici : manifeste-gfpd-reuforme-scrutin-sign.pdf