Pour tout savoir sur les activités, outils et recommandations du GFPD en lien avec la participation citoyenne, l’exercice démocratique, la gouvernance, la parité et l’actualité politique, bref, des informations et des outils utiles pour vous, votre organisme, votre entreprise !

Recommandations et mémoires

Préc. 12

5
mars2019

Manifeste en faveur de la représentation paritaire des femmes et des hommes dans la réforme du mode de scrutin au Québec

Le GFPD est fier de rendre public le Manifeste en faveur de la représentation paritaire des femmes et des hommes dans la réforme du mode de scrutin au Québec, signé par plusieurs Partenaires pour la parité.

Avec les élections du 1er octobre 2018, le Québec a rattrapé un retard historique. Alors que le taux de représentation féminine parmi les députés oscillait jusqu'alors autour de la barre de 30%, les efforts des partis ont permis d'accroître cette proportion à 42,4%, juste au-dessus du plancher de la zone de parité 40/60. Si nous devons nous réjouir de ces résultats, rien ne garantit qu'ils seront au rendez-vous de façon permanente.

Pour une Assemblée nationale paritaire : des règles à inscrire dans la Loi électorale !

14
juin2018

Mémoire AGIR pour la parité

Mémoire du Groupe Femmes, Politique et Démocratie (GFPD) AGIR pour la parité présenté au Comité permanent de la condition féminine de la Chambre des communes à Ottawa le 14 juin 2018.

Le GFPD remercie le Comité permanent de la Chambre des Communes pour son invitation. La sous-représentation des femmes dans les lieux d’influence et de pouvoir est un enjeu qui se situe au cœur même de la mission du Groupe.

Ce mémoire s’inscrit dans la lignée de précédents mémoires (2011, 2012, 2015), en particulier d'un récent mémoire présenté en décembre 2017 à l'occasion d'un mandat d'initiative sur la place des femmes en politique, de la Commission des Relations avec les citoyens de l'Assemblée nationale du Québec.

7
décembre2017

Mémoire AGIR pour la parité

Le Groupe Femmes, Politique et Démocratie (GFPD) remercie la Commission des relations avec les citoyens pour son invitation à présenter le mémoire AGIR pour la parité dans le cadre du mandat d’initiative portant sur la place des femmes en politique. La sous-représentation des femmes dans les lieux d’influence et de pouvoir est un enjeu qui se situe au coeur même de la mission du Groupe.

Ce mémoire s’inscrit dans la lignée de nos précédents mémoires (2011, 2012, 2015). Il les actualise et présente nos principales recommandations visant à assurer la représentation paritaire femmes-hommes à l’Assemblée nationale du Québec

11
décembre2015

AGIR pour une démocratie paritaire

Mémoire du Groupe Femmes, Politique et Démocratie présenté au Secrétariat à la condition féminine (SCF) du Gouvernement du Québec dans le cadre de la consultation Ensemble pour l’égalité entre les femmes et les hommes en vue de l’élaboration de la prochaine politique gouvernementale, ainsi que de son plan d’action qui en découlera, en matière d’égalité femmes/hommes.

Les recommandations qui y figurent se veulent une réponse à l’enjeu qui est au coeur même de la mission du GFPD, soit la sous-représentation des femmes dans les lieux d’influence et de pouvoir. Cette réponse passe par deux types d'intervention, qui, chacune, correspond à un chantier : celui pour ajuster les institutions à la représentation paritaire et celui des organismes terrain et du GFPD, pour préparer les femmes à occuper les places qui leur reviennent dans ces institutions.

GFPD

20
novembre2012

Recommandations du GFPD sur le projet de loi n° 2, Loi modifiant la Loi électorale afin de limiter les contributions à 100 $ par électeur et de réviser le financement public des partis politiques

Ce document a été conçu dans le cadre des auditions parlementaires sur le projet de loi no 2, Loi modifiant la Loi électorale afin de limiter les contributions à 100 $ par électeur et de réviser le financement public des partis politiques. Vous y trouverez les principales recommandations du GFPD. En voici un aperçu:

Modifier la loi no 2

- en y inscrivant le principe de la zone de mixité égalitaire 40 – 60 c’est-à-dire pas moins de 40 % et pas plus de 60 % de l’un ou l’autre genre pour toute assemblée formée à la suite d’élections publiques ; 

 - en amendant les articles 1, 3 et 4 du projet de loi no 2, portant sur les articles 81, 82 et 83 de la Loi électorale, de façon à ce que les partis politiques reçoivent une allocation spécialement dédiée au recrutement des femmes et une bonification de l’allocation pour les partis ayant réussi à faire élire leurs candidates/candidats dans une zone de mixité égalitaire 40% - 60%.

GFPD