Le Groupe Femmes, Politique et Démocratie est composé d’un conseil d’administration mixte reflétant la diversité professionnelle de ses membres et d’une équipe multidisciplinaire reconnue pour son expertise et son expérience.

Conseil d’administration 

Micheline Paradis - présidente

Diplômée en sciences politiques de l’Université Laval, Mme Micheline Paradis a connu une fructueuse carrière comme gestionnaire dans le domaine des communications, dont vingt ans au sein du Mouvement des caisses Desjardins, où elle a été vice-présidente aux communications et aux affaires publiques. Cette période de changements a permis plusieurs réformes au plan des politiques de communication et de l’image du Mouvement, et pendant laquelle elle a fait figure de pionnière dans la cause de l’avancement des femmes dans le réseau des caisses. Cet engagement lui a d’ailleurs valu d’être désignée par le YMCA-Québec, en 2001, lauréate du prix Femmes de mérite, catégorie Communications, et en 1990, de devenir l’une des 50 marraines à l’occasion du 50e anniversaire du droit de vote des femmes au Québec.

Avant son entrée au siège social de Desjardins, Mme Paradis a été directrice des communications à la Régie des rentes du Québec et au Conseil du statut de la femme. Elle a aussi œuvré comme journaliste au quotidien Le Soleil et comme chef de bureau à la Tribune parlementaire, à l’Assemblée nationale. Elle fut également responsable des relations de presse au cabinet des ministères de l’Éducation et des Affaires sociales, où elle a connu la complexité des réseaux parapublics.

Administratrice de plusieurs sociétés et organismes tels que Télé-Québec (1997-2004) et le Conseil du statut de la femme (1995-2000), Micheline Paradis siège depuis 2006 au conseil d’administration du Musée national des beaux-arts du Québec, depuis 2009 à celui du Groupe Femmes, Politique et Démocratie (GFPD) ainsi qu’au sein de Partenaires Entr’elles, un groupe qu’elle a cofondé en 1992 et qui a pour objectif d’améliorer la représentation des femmes dans les instances décisionnelles du Mouvement Desjardins. Elle préside le CA du GFPD depuis le mois d'avril 2013.

 

Thérèse Mailloux - vice-présidente  

Thérèse Mailloux est détentrice de diplômes de licence et de maîtrise de l'université de la Sorbonne de Paris et d'un Baccalauréat en droit de l'Université Laval à Québec.

Elle a œuvré presque toute sa carrière dans le domaine de la condition féminine, d'abord au sein du Conseil du statut de la femme, de 1980 à 2006, où elle a exercé diverses fonctions: responsable du Service Action-Femmes, directrice des Communications,  Secrétaire générale et présidente par intérim.

Elle a par la suite été nommée sous-ministre adjointe responsable du Secrétariat à la condition féminine en 2006 où elle a occupé ce poste jusqu'en 2012. À ce titre, elle a présidé à la réalisation de la dernière politique gouvernementale en matière d'égalité et à divers plans d'action en collaboration avec l'ensemble des ministères du gouvernement du Québec.

 

 

 

  

 Alban D'Amours - trésorier

Alban D’Amours a obtenu sa maîtrise en économique de l’Université Laval et complété ses études de doctorat  en sciences économiques à l’Université du Minnesota. Professeur à l’Université de Sherbrooke (1969-1981). Sous-ministre au ministère du Revenu du Québec et  sous-ministre associé au ministère de l’Énergie (1981-1987). Membre de la haute direction du Mouvement Desjardins en 1988, il est élu président et chef de la direction du Mouvement Desjardins en 2000 et réélu en 2004.  Bénévole, il a soutenu de nombreuses causes.

Récemment, il a  présidé le Comité d’experts sur l’avenir du système de retraite québécois. Il est membre de l’Ordre du Canada, Grand Officier de l’Ordre national du Québec , Grand Québécois, Gloire de l’Escolle de l’Université Laval, docteur honoris causa de l’Université du Québec et de Sherbrooke. 

 

 

 

 

Marie Lavigne - secrétaire

Marie Lavigne a mené une carrière de gestionnaire au gouvernement du Québec où elle a été présidente et directrice générale d’organismes gouvernementaux soit le Conseil du statut de la femme (1988-1995), le Conseil des arts et des lettres du Québec (1995-2001) et la Société de la Place des Arts de Montréal (2001-2012).

Historienne de formation, elle est notamment  co-auteure de L’histoire des femmes au Québec depuis quatre siècles du Collectif Clio ainsi que du recueil Travailleuses et féministes. Les femmes dans la société québécoise, avec Y. Pinard. Elle s’est particulièrement intéressée aux droits démocratiques des femmes.

Mme Lavigne est actuellement administratrice de société, consultante et conférencière. En 2013, elle a été membre du Groupe de travail sur l’avenir du réseau muséal, formé par le ministre de la Culture et des Communications du Québec. Elle est très engagée auprès d’organismes artistiques et culturels.

 

 

 

Jean-Pierre Charbonneau - administrateur

Criminologue de formation, Jean-Pierre Charbonneau a été journaliste d’enquête sur le crime organisé, la corruption et les affaires policières à La Presse puis au Devoir. En 1975, il publie 

La Filière canadienne qui lui vaut le prix Beccaria de la Société de criminologie du Québec. Il est considéré comme l’un des grands experts québécois du crime organisé.

En 1976, il est élu député  à l’Assemblée nationale du Québec dans l’équipe de René Lévesque dont il deviendra l’adjoint parlementaire en 1982 et le créateur du Secrétariat à la Jeunesse. En 1989, il quitte la politique pour le Rwanda où il dirige un programme de coopération volontaire. Puis, en 1992, il réussit avec grand succès l’opération de sauvetage et de relance d’OXFAM-Québec.

Réélu en 1994, il devient Président de l’Assemblée nationale du Québec en mars 1996. En 2002, à titre de ministre des Affaires intergouvernementales canadiennes et de la Réforme des Institutions démocratiques, il lance et supervise les États-généraux sur la réforme des institutions démocratiques du Québec, la première réflexion collective du genre de l’Histoire québécoise Sa carrière politique lui a valu le prix Louis-Joseph Papineau et la médaille d’honneur du Parlement.

De février 2007 à juin 2014, il a été analyste politique pour la populaire émission Le Club des Ex de RDI en plus de commenter fréquemment l’actualité, notamment à la radio. Membre du CA d’Oxfam-Québec, Jean-Pierre Charbonneau préside aussi Développement, Expertise et Solidarité internationale (DÉSI), spécialisée dans l’envoi de retraités québécois pour de courtes missions d’aide humanitaire. Il est également membre du CA de la Fondation amérindienne de Mont Saint-Hilaire. 

 

Pascale Navarro - administratrice

Journaliste pour plusieurs magazines dont la Gazette des femmes, et Entre les lignes, Pascale Navarro a été chef de pupitre « Livres » à l’hebdomadaire Voir  de mars 1994 à septembre 2003, en plus de tenir une chronique de littérature à l’émission Indicatif présent, à la première chaîne de Radio-Canada, de 1999 à 2003. Après avoir tenu la chronique culturelle à C'est bien meilleur le matin (2003-2004) et à Ouvert le samedi (2004-2008), à la radio de Radio-Canada, elle colla­­bore actuellement au magazine Bazzo.tv, sur les ondes de Télé-Québec.

Pascale Navarro a obtenu un baccalauréat en étu­des françaises à l’Université de Montréal (1993) et une maîtrise en langue et littérature françaises à l’Université McGill (1999). À titre de journaliste, elle a réalisé plusieurs entretiens avec des féministes et des créatrices, notamment Susan Faludi, Talisma Nasreen, Françoise Sullivan, Anne Hébert, Julia Kristeva, Laure Adler, Joyce Carol Oates et Nancy Huston. Préoccupée par la question du féminisme aujourd’hui, Pascale Navarro a réalisé plusieurs dossiers sur ces sujets et est régulièrement invitée à en débattre dans les médias. Elle est coauteure, avec Nathalie Collard, de Interdit aux fem­mes, Le féminisme et la censure de la pornographie (Boréal). Elle a aussi publié Pour en finir avec la modestie féminineLes femmes en politique changent-elles le monde ?(Boréal, 2002 et 2010), ainsi que Femmes et pouvoirs: les changements nécessaires, plaidoyer pour la parité (Leméac, 2015).

 

Louise Pettigrew - administratrice

Louise Pettigrew détient une maîtrise en communication publique et un baccalauréat es arts, majeure en relations industrielles, mineure en journalisme/information. En 1994, elle  a reçu la Médaille d’or du Gouverneur général pour son mémoire de maîtrise.

Ayant œuvré durant toute sa carrière dans le domaine syndical et de la défense des droits,  Louise Pettigrew a été directrice du Service de l’action professionnelle et sociale à la Centrale des syndicats du Québec (CSQ) de 2009 à 2015. À ce titre, elle avait la responsabilité des dossiers de l’éducation, de la santé, de la recherche, de la condition des femmes, du sociopolitique, du socioéconomique et de l’environnement. Auparavant, elle a occupé diverses fonctions à la CSQ, notamment à la formation syndicale et aux communications.

Elle a été membre du conseil d’administration de la garderie populaire de Rimouski et du Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec (CETREQ). Elle a représenté la CSQ au protocole syndical du Service aux collectivités de l’UQAM et à l’Alliance sociale. Elle est actuellement au conseil d’administration et au Comité de vérification de la Caisse d’économie solidaire. Elle est au CA du GFPD depuis 2012.

 

Alain Saulnier - administrateur

Alain Saulnier est professeur invité au département de communication de l'Université de Montréal depuis l'automne 2012. Il a passé la majeure partie de sa carrière de journaliste à Radio-Canada où il a été tour à tour reporter, réalisateur, puis directeur général de l'information jusqu'à son départ de l'entreprise en 2012. C'est sous son impulsion que Radio-Canada a fait une place importante au journalisme d'enquête dès 2008. Ces enquêtes ont permis de lever le voile sur les problèmes de corruption dans l'industrie de la construction, sur le financement occulte des partis politiques et sur plusieurs autres sujets d'intérêt public.

Il enseigne actuellement dans le cadre du programme de DESS en journalisme de l'Université de Montréal. Il est aussi producteur délégué de l'émission Planète Terre produite par le Cérium et diffusée au Canal Savoir. Alain Saulnier a toujours été associé à l'éthique journalistique, tant à Radio-Canada qu'à la Fédération professionnelle des journalistes du Québec dont il a assumé la présidence de 1992 à 1997. C'est d'ailleurs sous sa présidence qu'a été adopté le Guide de déontologie de la FPJQ.

 




Carole Théberge - administratrice 

Ministre de la Famille, des Aînés et de la Condition  féminine au gouvernement du Québec de 2003 à 2007, on lui doit notamment la première politique d'égalité de l'histoire du Québec « Pour que l'égalité de droit devienne l'égalité de fait », qui confirme le Québec comme chef de file en matière de reconnaissance des droits et de l'égalité entre les femmes et les hommes. Cette politique inclut l'énoncé de parité sur les conseils d'administration et guide les actions du gouvernement encore aujourd'hui.

Vice-présidente à l'administration, aux communications et aux relations publiques de la CSST de 2008 à 2013, elle siège présentement au conseil de l’Institut national du sport du Québec, de la Société du Grand Théâtre de Québec et de l’Amicale des Anciens parlementaires du Québec. Sensible aux besoins de sa communauté, elle poursuit son engagement auprès de La Chaudronnée, organisme de cuisine collective, et de la Maison Louis–Fréchette de Lévis.

Administratrice de sociétés certifiée (ASC), elle ajoute à son expertise cet engagement de saine gouvernance et d'éthique essentiel dans nos organisations.

 Elle est récipiendaire du prix « Femmes de mérite - Catégorie Services publics» 2011 de la YWCA de Québec, soulignant l’ensemble de sa carrière  et son engagement social. Reconnue pour ses habiletés en relations publiques, sa capacité à évoluer dans un environnement en mouvance et sa vision transversale des enjeux en font une coéquipière appréciée.

Au cours des années, Carole Théberge a également placé son expertise au service de causes philanthropiques lui tenant à cœur en y occupant des postes stratégiques.  Mentionnons entre autre: Sports Internationaux, de Québec le Carnaval de Québec, la Fondation du CHUQ, Centre jeunesse de Québec, Célébrations Lévis 2011, Centraide-Québec et le Cercle des Administrateurs de sociétés (ASC).

Mylène Freeman - administratrice

Mylène Freeman a siégé au Parlement canadien de 2011 à 2015 en tant que députée pour la circonscription d’Argenteuil-Papineau-Mirabel. Pendant son mandat, elle a été la porte-parole de l’Opposition officielle pour la Condition féminine et la présidente du Caucus des femmes du NPD. 

Actuellement chroniqueuse politique à la radio, Mylène travaille aussi à titre de consultante concernant l’autonomisation des filles et des jeunes femmes. De plus, elle est souvent appelée à être conférencière en matière de l’importance de l’implication sociale et afin de démystifier le processus politique pour les étudiants au secondaire et au niveau du premier cycle. 

Titulaire d'un baccalauréat en science politique de l'université McGill, elle a, entre autres, été coordinatrice de Femmes au Parlement, un programme qui encourage les jeunes femmes à s’intéresser activement à la vie politique. Mylène est une des plus jeunes femmes à avoir occupé le poste de députée au Canada. Elle compte maintenant une décennie d'expérience politique.                                     

 

 

Marc Jeannotte - administrateur

Marc Jeannotte est cofondateur de Votepour.ca, un OBNL de participation citoyenne et consultation publique. Il explore les formes et méthodes participatives innovantes depuis une quinzaine d’années. Avec un bagage en affaires publiques, en gestion de projets et en politique active, il nourrit sa conception de l’action publique grâce à son passage chez Bell Canada, à Génération d'idées, l’Association francophone pour le savoir (ACFAS) et à Vivre en Ville, une firme conseil en urbanisme durable. Le fait de baigner dans les nouvelles pratiques en urbanisme et en design urbain participatif lui fait réaliser tout le potentiel et la valeur de l’action citoyenne de proximité pour le développement de milieu de vie durable et résilient. Pour approfondir les liens entre l’acceptabilité sociale et l’action citoyenne de proximité, il réalise actuellement un diplôme d’études supérieures en droit municipal et environnemental à l’Université Laval.

 

 

 


Permanence

 

Esther Lapointe - directrice générale du GFPD 

elapointe@gfpd.ca, 418 658-8810, poste 21

Esther Lapointe est directrice générale du Groupe Femmes, Politique et Démocratie depuis janvier 2008. Elle en a été secrétaire du conseil d’administration, de 2001 à 2007.

Elle a une longue expérience en communications tant comme bénévole que comme professionnelle. Responsable des communications de 2000 à 2008 au Regroupement des offices d’habitation du Québec, elle a contribué au positionnement de l’organisme en tant qu’intervenant majeur du logement social au Québec. Elle a aussi créé sa propre firme de communications, Communicatel enr., qui l’a amenée à travailler dans divers champs professionnels comme la recherche en agriculture et en foresterie. Durant cette période, elle a contribué à l’organisation du 50e anniversaire de la FAO, l’organisme onusien responsable de l’agriculture et de l’alimentation qui a été fondé à Québec en 1945.

Citoyenne engagée, elle a milité en politique provinciale et a travaillé à quelques années d’intervalle comme attachée de presse ministérielle, puis adjointe de circonscription, au palier fédéral. Son engagement citoyen s’est aussi traduit par de multiples activités bénévoles liées au leadership des femmes ainsi que par sa participation pendant 12 ans au comité de bioéthique du Centre hospitalier universitaire de Québec – CHUL et au comité de déontologie de la recherche du même établissement.

 

Danielle Chenel, formatrice, directrice des services administratifs du GFPD

dchenel@gfpd.ca, 418 658-8810, poste 23

Diplômée en techniques administratives, bachelière en enseignement et en éducation et maître en administration et politique scolaires, Danielle Chenel détient également un diplôme en relation d’aide psychologique du Centre de Relation d’Aide de Montréal (2006). Depuis, elle cumule bon nombre de formations spécialisées, et ce, toujours en psychologie pour laquelle elle porte un intérêt particulier.

Bien que Danielle Chenel ait près de 25 ans d’expérience comme entrepreneure et gestionnaire (agriculture, hébergement, restauration, OBNL, santé et/ou éducation), elle a également à son actif plus de 15 ans d’expérience en enseignement comme formatrice et comme consultante en relations humaines. Dans ce cadre, elle a d’ailleurs créé et animé plusieurs ateliers, entre autres, sur la confiance en soi, la gestion du stress, les mécanismes de défense,  les mécanismes de protection, le fonctionnement psychique universel de la personne, les systèmes relationnels.

Danielle Chenel s’implique activement dans son milieu. Elle siège notamment sur des conseils d’administration d’OBNL tels que Violence Info et Code Universel. Elle participe aussi à un programme de mentor-mentoré-e de l’Université Laval à titre de mentore.

 

Gaëtane Corriveau, politologue et formatrice, chargée de projets et de développement Femmes et gouvernance au GFPD

gcorriveau@gfpd.ca, 418 658-8810, poste 26

Gaëtane Corriveau possède une double formation : bachelière en sciences de l’activité physique de l’Université d’Ottawa et diplômée en science politique de l’Université Laval. Après la publication de son mémoire de maîtrise, elle y poursuivra des études doctorales sur le thème du pouvoir.

Trois fois boursière, dont celle de l’Association des femmes diplômées des universités (AFDU), et intégrée à différentes équipes de recherche multidisciplinaire, elle sera par la suite rattachée au cabinet du recteur.

Souhaitant mieux connaître le « terrain » politique, Gaëtane Corriveau évoluera pendant quatre ans à la Chambre des communes à Ottawa. Depuis 2009, elle occupe le poste de chargée de projets au Groupe Femmes, Politique et Démocratie (GFPD) où elle est formatrice et conceptrice de nouveaux projets. Elle a également été formatrice à l’ENAP.

Au niveau international, elle a récemment été invitée à donner une formation en codéveloppement aux élues parlementaires de la Francophonie dans le cadre de l’Atelier pour femmes parlementaires. Une première à l’Assemblée nationale du Québec couronnée d’un franc succès !

Sur le plan des communications politiques, orales et écrites, Gaëtane Corriveau a conçu et animé Femmes et pouvoir, émission radiophonique diffusée à CKIA, dans le contexte des élections municipales de novembre 2013. Elle a également été chroniqueuse politique à l’Oie blanche.

Idéatrice de SimulACTIONS, ce projet mobilisateur et structurant s’est mérité le Prix Égalité 2015 – Pouvoir et régions, décerné par le Secrétariat à la condition féminine.

 

Katie Gagnon, politologue et formatrice, chargée de projets et de développement Démocratie et participation citoyenne au GFPD

kgagnon@gfpd.ca, 418 658-8810, poste 22

Katie Gagnon est politologue, formatrice, russologue et cinéaste.

Diplômée d’une maîtrise en science politique de l’Université Laval, elle a étudié et travaillé en Russie à l’Université d’État des sciences humaines de Russie (RGGU); à la Gazette française de Moscou ainsi qu’au Bureau régional de l’UNESCO à Moscou au patrimoine mondial et en tant que consultante pour les relations avec la société civile.    

Au Québec, Katie Gagnon a travaillé auprès de regroupements d’organismes communautaires en santé et services sociaux, en itinérance et en condition féminine.

Elle a rejoint le Groupe Femmes, Politique et Démocratie il y a 10 ans en tant que politologue, formatrice et chargée de projets. Elle a développé le volet Démocratie et participation citoyenne, a créé plusieurs formations et conférences qu’elle présente auprès d’hommes et femmes de tous âges, en grands centres urbains comme en régions éloignées. Grâce à la formule des tournées de formation, elle a sillonné le Québec et a effectué plus de 200 présentations, rejoignant au-delà de 3700 personnes dans le cadre de différents projets.

Katie Gagnon s’intéresse particulièrement aux liens entre la société civile et le pouvoir politique. Ses travaux portent sur la relation entre les citoyens et leur territoire, sur le développement régional ainsi que sur les réalités spécifiques des femmes et des jeunes dans les lieux de pouvoir. Elle poursuit ses recherches sur la participation citoyenne et l’acceptabilité sociale, notamment en contexte de développement des ressources naturelles. 

C’est aussi cette passion qui la mènera à nouveau au cercle polaire russe pour un projet de documentaire avec les autochtones et autres habitants du Grand Nord. 

 

Nathalie Lavoie, politologue, coordonnatrice aux communications au GFPD

nlavoie@gfpd.ca, 418 658-8810, poste 28

Politologue de formation (maîtrise en science politique et scolarité de doctorat en science politique, Université de Montréal) et boursière d’excellence de la Faculté des études supérieures, Nathalie Lavoie cumule de nombreuses années d’expérience dans le domaine de la communication stratégique, des relations publiques et de presse, ainsi qu’à titre d’analyste politique et d’agente de recherche dans différents milieux : universitaire, gouvernemental, parapublic, communautaire, parlementaire ou encore en concertation avec des agences de communication. 

Elle a à son actif de nombreuses publications officielles et s’intéresse plus particulièrement à la sociologie électorale ainsi qu’aux questions liées à la discrimination systémique et à l’accès à l’égalité en emploi.

Au fait et intéressée par l’actualité, pourvue d’un vaste réseau, douée pour les relations avec les citoyens et les relations publiques, elle a développé au cours des cinq dernières années une autre passion en dirigeant d’importants chantiers stratégiques : le Web 2.0 et la gestion des médias sociaux.

Elle connait particulièrement bien le milieu politique et parlementaire pour y avoir œuvré plus de 7 années dans des cabinets politiques et organisé notamment plus d’une vingtaine de tournées en présence d’éluEs dans différentes régions du Québec. Femme engagée, elle a milité au sein d’une formation politique nationale pendant plus de dix années en plus d’y avoir été élue à de nombreux postes électifs.

Elle a également été administratrice de sociétés d’État par voie de nomination au Conseil des ministres : membre du conseil d’administration de la Régie des rentes du Québec (2000 à 2002) et de la Société d’habitation du Québec (2002-2003).

 

 

Cathy Martineau, secrétaire administrative au GFPD

reception@gfpd.ca, 418 658-8810, poste 24

Cathy Martineau est secrétaire administrative au GFPD depuis janvier 2013. Détentrice d’un diplôme professionnel en secrétariat, elle travaille dans ce domaine depuis plus de 8 années. La nature de ses fonctions au GFPD fait d’elle un pivot essentiel et apprécié en support à l’ensemble des projets de l’organisme.

Depuis 2009, Cathy est première répondante médicale dans l’organisme d’Ambulance St-Jean. Elle a également siégé comme directrice adjointe au sein de l’état-major de la division de Québec pendant quelques années. Elle s’occupait, entre autres, des nouveaux arrivants bénévoles, de la gestion des réunions ainsi que de l’administration. 



 

 

 

Collaboratrices

Élaine Hémond

Clara Benazera


CRÉDIT PHOTO
: Nathalie De Bourget, photographe (à l'exception des photos de M. Jean-Pierre Charbonneau, de Mme Gaëtane Corriveau, de M. Alban D'Amours, de Mme Mylène Freeman, de Mme Katie Gagnon, de M. Marc Jeannotte, de M. Alain Saulnier et de Mme Carole Théberge). Sonia Baudelot pour la photo de Mme Cathy Martineau.