fbpx

Pour tout savoir sur les activités, outils et recommandations du GFPD en lien avec la participation citoyenne, l’exercice démocratique, la gouvernance, la parité et l’actualité politique, bref, des informations et des outils utiles pour vous, votre organisme, votre entreprise!


COMMUNIQUÉS DE PRESSE


26
octobre
2021

Un Conseil des ministres paritaire et d’importants portefeuilles pour les femmes ministres

Le Groupe Femmes, Politique et Démocratie (GFPD) se réjouit de constater la nomination, tel que promis par le premier ministre du Canada Justin Trudeau, d’un troisième Conseil des ministres paritaire à la Chambre des communes.

Outre la nomination du Conseil des ministres paritaire (19 femmes et 19 hommes excluant le premier ministre), on retient également de celui-ci la valeur des portefeuilles des ministères des femmes nommées. Soulignons notamment les ministères suivants : Finances, Conseil du Trésor, Affaires étrangères, Services aux Autochtones, Services publics et de l’Approvisionnement, Défense nationale, Agriculture et de l’Agroalimentaire ainsi que celui des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne. C’est sans oublier l’honorable Chrystia Freeland qui conserve son poste de vice-première ministre.

Télécharger

15
octobre
2021

Scrutin municipal 2021 – Candidatures féminines : un déficit de 1771 candidatures

Québec, le 15 octobre 2021 – Le ministère des Affaires municipales et de l’Habitation du Québec (MAMHQ) rendait publics ce mardi les résultats définitifs des candidatures en vue de l’élection municipale du 7 novembre. La proportion officielle des femmes candidates au poste de mairesse est de 24,3 % (438/1802) et de 37,4 % au poste de conseillère (3882/10 380). En somme, en 2021, il manque 1771 candidates pour atteindre la parité (50 %).

Télécharger

06
octobre
2021

Un engagement public et clair en faveur de la parité de la part de Monsieur Legault lors de son discours d’ouverture.

Les mesures législatives en faveur de la parité doivent demeurer dans les priorités du premier ministre du Québec, Monsieur François Legault, et il devra en faire mention lors de son discours d’ouverture de session le 19 octobre prochain. Ce futur projet de loi devra être étudié et adopté au cours des prochaines semaines, car est-ce nécessaire de le rappeler, l’égalité entre les femmes et les hommes est un principe consacré en droit canadien et québécois dans nos chartes des droits et libertés. Le Québec doit maintenant adopter sa propre loi sur la parité comme une centaine de pays dans le monde l’ont déjà fait. Cet objectif ne peut pas être abandonné en 2021!

Télécharger

29
septembre
2021

ÉLECTIONS FÉDÉRALES 2021 : Une seule élue de plus qu’en 2019 au Québec

Québec, le 29 septembre 2021 – En tenant compte des 5 principaux partis (BQ, NPD, PCC, PLC et PV), les résultats à l’issue du scrutin du 20 septembre démontrent une très légère progression du nombre d’élues québécoises à la Chambre des communes (2021 : 34,6 %|2019 : 33,3 %). Cette augmentation représente 1,3 point de pourcentage, correspondant à une seule élue de plus. À l’échelle canadienne, en tenant compte des mêmes partis, ce sont 5 femmes de plus qu’en 2019 qui ont été élues, pour un taux de 30,3 %. C’est une augmentation de 1,5 point de pourcentage faisant passer le Canada du 60e au 59e rang mondial selon le palmarès de l’Union interparlementaire calculant le pourcentage de femmes dans les parlements nationaux.

Télécharger

03
septembre
2021

ÉLECTIONS FÉDÉRALES 2021 Candidatures féminines au Québec : au global, pas d’avancée et même un recul

Québec, le 3 septembre 2021 – À la fermeture de la période de mise en candidature dans le cadre des élections fédérales 2021, le Groupe Femmes, Politique et Démocratie (GFPD) s’est dit déçu des résultats. Alors qu’une augmentation aurait dû être enregistrée pour atteindre enfin une zone de parité significative (45-55 %), c’est un recul qui est constaté quant au taux de candidatures féminines au Québec par rapport au scrutin fédéral de 2019. Il atteint actuellement 42,6 %, ce qui correspond à une diminution de 0,7 point de pourcentage par rapport aux élections de 2019 où l’on atteignait 43,3 %. En l’absence d’une législation, la progression des candidatures féminines, et par conséquent des élues, est condamnée à être anémique, voire à reculer.

Télécharger

26
mai
2021

Des mesures législatives pour que se répète le résultat paritaire des élections de 2018.

Des mesures législatives
pour que se répète le résultat paritaire des élections de 2018.

Québec, le 26 mai 2021 – Le Groupe Femmes, Politique et Démocratie plaide en faveur de la parité en politique depuis 20 ans. Pour la première fois dans l’histoire du Québec, un projet de loi à l’Assemblée nationale (projet de loi 39 –  Loi établissant un nouveau mode de scrutin) inclut des articles visant l’atteinte de la parité. Ces articles de loi reconnaissent un droit fondamental pour les femmes, celui d’assurer, pour l’avenir, leur représentation démocratique. Ces mesures doivent être bonifiées et adoptées rapidement pour garantir, une fois pour toutes, un équilibre de représentation à l’Assemblée nationale du Québec.

Télécharger

20
avril
2021

6e édition – Événement En marche pour la parité – Assurer la participation paritaire des femmes aux décisions politiques!

Québec, le 20 avril 2021 – Plus tôt aujourd’hui, en ouverture de la 6e édition de l’événement En marche pour la parité, la présidente du CA du Groupe Femmes, Politique et Démocratie (GFPD), Mme Thérèse Mailloux, a interpellé l’ensemble des élu.e.s de l’Assemblée nationale du Québec afin qu’ils adoptent, avec diligence, des mesures concrètes pour assurer la participation paritaire des femmes aux décisions politiques. Qu’attend-on au juste pour reprendre l’étude du projet de loi 39 sur la réforme du mode de scrutin, et ainsi, le bonifier et mettre en vigueur les dispositions sur la parité pour en garantir la pérennité une fois pour toutes à l’Assemblée nationale du Québec?

Télécharger

22
janvier
2020

Réforme du mode de scrutin La parité : une exigence à introduire dans la Loi électorale du Québec dès maintenant !

Québec, le 22 janvier 2020 – C’est en ces termes que la présidente du Groupe Femmes, Politique et Démocratie (GFPD), Thérèse Mailloux, a résumé son mémoire dans le cadre des Consultations particulières et auditions publiques sur le projet de loi n° 39, Loi établissant un nouveau mode de scrutin. « Nous souhaitons que les amendements au projet de loi que nous proposons soient mis en vigueur dès l’adoption du projet de loi pour une application à l’élection de 2022 ».

Télécharger