fbpx

Pour tout savoir sur les activités, outils et recommandations du GFPD en lien avec la participation citoyenne, l’exercice démocratique, la gouvernance, la parité et l’actualité politique, bref, des informations et des outils utiles pour vous, votre organisme, votre entreprise!


COMMUNIQUÉS DE PRESSE


29
septembre
2021

ÉLECTIONS FÉDÉRALES 2021 : Une seule élue de plus qu’en 2019 au Québec

Québec, le 29 septembre 2021 – En tenant compte des 5 principaux partis (BQ, NPD, PCC, PLC et PV), les résultats à l’issue du scrutin du 20 septembre démontrent une très légère progression du nombre d’élues québécoises à la Chambre des communes (2021 : 34,6 %|2019 : 33,3 %). Cette augmentation représente 1,3 point de pourcentage, correspondant à une seule élue de plus. À l’échelle canadienne, en tenant compte des mêmes partis, ce sont 5 femmes de plus qu’en 2019 qui ont été élues, pour un taux de 30,3 %. C’est une augmentation de 1,5 point de pourcentage faisant passer le Canada du 60e au 59e rang mondial selon le palmarès de l’Union interparlementaire calculant le pourcentage de femmes dans les parlements nationaux.

Télécharger

03
septembre
2021

ÉLECTIONS FÉDÉRALES 2021 Candidatures féminines au Québec : au global, pas d’avancée et même un recul

Québec, le 3 septembre 2021 – À la fermeture de la période de mise en candidature dans le cadre des élections fédérales 2021, le Groupe Femmes, Politique et Démocratie (GFPD) s’est dit déçu des résultats. Alors qu’une augmentation aurait dû être enregistrée pour atteindre enfin une zone de parité significative (45-55 %), c’est un recul qui est constaté quant au taux de candidatures féminines au Québec par rapport au scrutin fédéral de 2019. Il atteint actuellement 42,6 %, ce qui correspond à une diminution de 0,7 point de pourcentage par rapport aux élections de 2019 où l’on atteignait 43,3 %. En l’absence d’une législation, la progression des candidatures féminines, et par conséquent des élues, est condamnée à être anémique, voire à reculer.

Télécharger

26
mai
2021

Des mesures législatives pour que se répète le résultat paritaire des élections de 2018.

Des mesures législatives
pour que se répète le résultat paritaire des élections de 2018.

Québec, le 26 mai 2021 – Le Groupe Femmes, Politique et Démocratie plaide en faveur de la parité en politique depuis 20 ans. Pour la première fois dans l’histoire du Québec, un projet de loi à l’Assemblée nationale (projet de loi 39 –  Loi établissant un nouveau mode de scrutin) inclut des articles visant l’atteinte de la parité. Ces articles de loi reconnaissent un droit fondamental pour les femmes, celui d’assurer, pour l’avenir, leur représentation démocratique. Ces mesures doivent être bonifiées et adoptées rapidement pour garantir, une fois pour toutes, un équilibre de représentation à l’Assemblée nationale du Québec.

Télécharger

20
avril
2021

6e édition – Événement En marche pour la parité – Assurer la participation paritaire des femmes aux décisions politiques!

Québec, le 20 avril 2021 – Plus tôt aujourd’hui, en ouverture de la 6e édition de l’événement En marche pour la parité, la présidente du CA du Groupe Femmes, Politique et Démocratie (GFPD), Mme Thérèse Mailloux, a interpellé l’ensemble des élu.e.s de l’Assemblée nationale du Québec afin qu’ils adoptent, avec diligence, des mesures concrètes pour assurer la participation paritaire des femmes aux décisions politiques. Qu’attend-on au juste pour reprendre l’étude du projet de loi 39 sur la réforme du mode de scrutin, et ainsi, le bonifier et mettre en vigueur les dispositions sur la parité pour en garantir la pérennité une fois pour toutes à l’Assemblée nationale du Québec?

Télécharger

22
janvier
2020

Réforme du mode de scrutin La parité : une exigence à introduire dans la Loi électorale du Québec dès maintenant !

Québec, le 22 janvier 2020 – C’est en ces termes que la présidente du Groupe Femmes, Politique et Démocratie (GFPD), Thérèse Mailloux, a résumé son mémoire dans le cadre des Consultations particulières et auditions publiques sur le projet de loi n° 39, Loi établissant un nouveau mode de scrutin. « Nous souhaitons que les amendements au projet de loi que nous proposons soient mis en vigueur dès l’adoption du projet de loi pour une application à l’élection de 2022 ».

Télécharger

20
novembre
2019

La parité au Conseil des ministres : une bonne et une mauvaise nouvelle

Québec, le 20 novembre 2019 – Le Groupe Femmes, Politique et Démocratie (GFPD) constate avec satisfaction la nomination aujourd’hui, tel que promis, d’un second conseil des ministres paritaire à la Chambre des communes par le premier ministre du Canada, Justin Trudeau. À cela s’ajoute la nomination de Madame Chrystia Freeland à titre de vice-première ministre du Canada qu’il nous faut souligner. Le GFPD s’explique toutefois mal la réunion du ministère Femmes et Égalité des genres Canada avec le développement économique rural.

Télécharger

22
octobre
2019

Élections fédérales 2019 : Une hausse significative de candidatures féminines au Québec (43,3%), mais encore loin de la zone paritaire pour les élues

Québec, le 22 octobre 2019 – C’est en ces termes que la directrice générale du Groupe Femmes, Politique et Démocratie (GFPD) a commenté les résultats officiels obtenus tôt ce matin sur la proportion d’élues québécoises à la Chambre des communes (33,3%) du Canada à l’issue du scrutin d’hier. « Si nous nous réjouissons de cette hausse significative de candidatures féminines québécoises, elle ne s’est toutefois pas traduite par une progression équivalente d’élues à la Chambre des communes, d’affirmer Esther Lapointe, directrice générale du GFPD.

Télécharger

30
septembre
2019

Élections fédérales 2019 : Une hausse significative de candidatures féminines

Québec, le 30 septembre 2019 – À la fermeture de la période de mise en candidature, le Groupe Femmes, Politique et Démocratie (GFPD) se réjouit de la hausse significative de candidatures féminines au Québec dans le cadre des élections fédérales 2019 par rapport au scrutin fédéral de 2015. Celles-ci atteignent actuellement 43,3 %, ce qui correspond à une augmentation de 16,1 points1 de pourcentage par rapport aux élections de 2015 (27,7%).

Télécharger